Accueil
Analyses
Apprendre
Portefeuille
Recevoir nos conseils
Liens - Partenariats

A Trading'Bourse

Glossaire
Analyse Fondamentale
Analyse technique
Produits dérivés

Les chandeliers japonais

Les structures de retournement


Les structures d'englobement (avalement, ou engouffrement)

Signal de retournement majeur de tendance constitué d'une structure à deux chandeliers. Le premier chandelier est noir (tendance baissière) ou blanc (tendance haussière) et le second est blanc (englobement haussier) ou noir (englobement baissier).

Le renversement de tendance aura d'autant plus de chances de voir le jour que les volumes sur le second corps seront importants. Plus le chandelier sera grand en valeur absolue (avalement des ombres du corps précédent ou avalement de plus d'un corps) ou relative par rapport au premier corps et plus le signal sera significatif. Enfin, plus la tendance aura été soit longue soit rapide mais violente et plus le signal déclenché sera important. De même un doji précédant la longue bougie accentuera la possibilité de retournement.


L'englobement ultime

Cette structure de retournement, contrairement à la plupart des autres, montre, non pas que les adversaires de la tendance en cours viennent de perdre la bataille contre ceux qui la combattaient, mais simplement, qu'ils ont tellement poussé et les prix et les volumes dans leur sens qu'ils ont épuisé les forces de leur camp, rendant ainsi la main à leurs adversaires, faute de combattants.

L'englobement ultime de sommet

Situé après une tendance baissière, un petit chandelier noir (parfois blanc) précède un long chandelier blanc qui englobe entièrement le corps précédent (et également les ombres). Un volume important sur le second chandelier validera d'autant le retournement par l'assèchement des bulls. Cette figure demande évidemment une confirmation du retournement de tendance. Le chandelier qui suit doit être haussier et clôturer au-dessus de l'ouverture de l'englobement ultime.

L'englobement ultime de creux

Dans une tendance baissière prononcée, après un petit chandelier blanc (parfois noir), on trouve un long chandelier noir qui englobe entièrement le corps vrai précédent (avec les ombres de préférence). Un volume important sur le second chandelier validera d'autant le retournement par l'assèchement des bears. Cette figure demande évidemment une confirmation du retournement de tendance. Le chandelier qui suit doit être baissier et clôturer au-dessous de l'ouverture de l'englobement ultime.


Les structures en étoile

Une étoile est un corps étroit qui ouvre une fenêtre (idéalement) au-dessus (tendance haussière) ou au-dessous (tendance baissière) d'un grand corps.

Une étoile doji est une étoile dont le corps étroit est un doji.

Cette structure avertit de la possibilité d'un retournement du marché (et n'est donc pas en soi une figure de retournement, les structures décrites ci-dessous sont par contre des figures de retournement), sans que la couleur de l'étoile revête une importance particulière.

L'étoile du matin

L'étoile du matin, comme son nom l'indique, fait suite à une tendance baissière, et marque la probabilité d'un retournement haussier de la tendance en cours. Elle est formée d'un premier corps noir (plus ou moins grand) suivi de l'étoile proprement dite qui trace un gap (au moins au niveau des deux corps), et enfin, arrive le troisième chandelier, un chandelier blanc (plus il est long et plus la figure prendra d'importance). Un gap entre l'étoile et le chandelier blanc est un facteur d'accroissement de la figure. Dans un marché en trading range, nous surveillerons attentivement les niveaux sur lesquels s'est dessinée l'étoile du matin. En effet, il est probable que si elle n'a pas été suffisamment puissante pour faire retrouver une tendance haussière aux prix, elle puisse au moins servir de support, préalable à un rebond. Le troisième chandelier ne devient significatif que s'il clôture au-dessus de la moitié du premier corps, clôture sur ou proche des plus hauts. Le volume doit être fort sur le troisième chandelier blanc afin de marquer un retournement de psychologie des opérateurs. Sur le premier chandelier, un volume fort pourra marquer l'asséchement des ventes tandis qu'un volume puissant sur l'étoile marquera l'impossibilité des vendeurs à tirer les prix plus bas et la volonté des acheteurs à se placer sur ces niveaux. La confirmation venant de la période suivante. Une étoile du matin ne stoppant pas la baisse des cours est un signal fort baissier.

L'étoile du soir

Figure symétrique de l'étoile du matin, on retrouve la structure suite à une tendance haussière affirmée, nous alertant sur la probabilité d'un retournement à la baisse. Elle est formée d'un premier corps blanc, suivi de l'étoile proprement dite qui trace un gap et enfin, arrive le troisième chandelier, un chandelier noir, marquant le renversement de tendance. Une fenêtre entre l'étoile et le chandelier noir est un facteur d'accroissement de la puissance de figure. Comme pour l'étoile du matin, si l'étoile du soir se produit alors que les prix évoluent en trading range, la possibilité de voir l'étoile servir de résistance est forte. On restera donc très prudent à toute autre figure de retournement, même si l'étoile du soir n'a pas (encore?!) enclenché de tendance baissière prononcée. Le troisième chandelier ne devient significatif que s'il clôture au-dessus de la moitié du premier corps, clôture sur ou proche des plus hauts. Le volume doit être fort sur le troisième chandelier noir afin de marquer un retournement de psychologie des opérateurs. Sur le premier chandelier, un volume fort pourra marquer l'asséchement des achats tandis qu'un volume puissant sur l'étoile marquera l'impossibilité des acheteurs à tirer les prix plus haut et la volonté des vendeurs à solder leurs positions ou à entrer short. La confirmation venant de la période suivante. Une étoile du soir ne stoppant pas la hausse des cours est un signal fort haussier.

L'étoile doji

L'étoile doji (du soir ou du matin) accentue la probabilité de retournement, en particulier si on la retrouve sur les extrémités de marché.  

NB : si l'étoile proprement dite se retrouve entouré de deux gaps, la figure sera dite en " bébé abandonné du matin " et " bébé abandonné du soir ". Nous retrouverons là la terminologie occidentale de l' "Island Reversal ", à la différence prêt que cette figure accepte plusieurs étoiles au dessus du gap. De la même manière, l'importance du gap (sa hauteur relative) accentuera ou pas la possibilité d'un retournement de marché, en montrant la force du retournement psychologique qui vient de se produire chez les opérateurs.

Bébé abandonné de creux

Structure très rare. Configuration particulière de l'étoile du matin. Le corps central est une étoile doji qui trace un gap sur le chandelier précédent mais aussi sur le chandelier suivant. Le gap doit être parfait (les ombres ne doivent pas se toucher). C'est l'équivalent exact de l'île de renversement occidentale (l'île étant ici un doji).

Le bébé abandonné de creux se retrouve après une tendance baissière soutenue.

Bébé abandonné de sommet

Structure très rare. Configuration particulière de l'étoile du matin. Le corps central est une étoile doji qui trace un gap sur le chandelier précédent mais aussi sur le chandelier suivant. Le gap doit être parfait (les ombres ne doivent pas se toucher). C'est l'équivalent exact de l'île de renversement occidentale (l'île étant ici un doji).

Le bébé abandonné de sommet se retrouve après une tendance haussière soutenue.

Le Tri Star

Structure très rare. On trouvera le plus souvent des variantes. Le Tri Star (du soir ou du matin) accentue la probabilité de retournement, en particulier si on le retrouve sur les extrémités de marché après une tendance soutenue ou très rapide. C'est une variante de l'étoile du matin (ou du soir). S'il existe un gap entre le chandelier central et l'étoile qui précède et qui suit, on a alors affaire à un bébé abandonné Tri Star.


Les sommets lourdauds et les creux en poêle à frire

Structures de retournement de marché.

Les sommets lourdauds

Après une tendance haussière soutenue, les prix vont avoir de plus en plus de mal à maintenir leur pente ascendante. La vitesse de hausse ralentit considérablement et les prix ont tendance à dessiner un sommet arrondi sur de petits corps vrais. Le changement effectif de tendance et la validation de la figure se produit sur une fenêtre. Le chandelier qui suit la fenêtre doit être un (quasi) marubozou noir ou un passant de ceinture noir. L'accélération des volumes est aussi une indication supplémentaire quant au changement de tendance. On prêtera aussi une attention toute particulière aux petits corps vrais qui dessinent le sommet, notamment si l'on retrouve des dojis, des englobements baissiers, toute figure validant un possible retournement.

Le creux en poêle à frire

C'est la figure inverse. Après une tendance baissière, les prix ont tendance à ralentir leur chute. Des petits corps vrais, noirs (souvent au début) ou blancs (généralement de plus en plus vers la fin), marquent l'hésitation du marché, qui tend à entrer en phase de trading range. Une fenêtre haussière marque le changement de tendance. Le chandelier devra être blanc, le plus grand possible (fonction de l'étendue de la fenêtre ouverte) avec un volume significatif, afin de marquer le retour en grâce auprès des investisseurs de la valeur.


Les structures en tour

Structures de retournement de marché. Structure inverse à la structure en paliers, le second long chandelier indiquant la nouvelle tendance au lieu d'indiquer un retour à la tendance initiale.

Les sommets en tour

Après une tendance haussière, on trouve de petits corps vrais entourés d'un (ou plusieurs) long chandelier blanc en entrée et d'un (ou plusieurs) long chandelier noir en sortie.

Les creux en tour

Après une tendance baissière, on trouve de petits corps vrais entourés d'un (ou plusieurs) long chandelier noir en entrée et d'un (ou plusieurs) long chandelier blanc en sortie.


Le creux en trois rivières

Structure de retournement. Après une tendance baissière, apparaît un long chandelier noir, le second corps vrai est un petit chandelier noir contenu dans le précédent (harami). Le troisième chandelier a un petit corps vrai blanc.


Le gap ascendant deux corbeaux

 Le premier chandelier est un long chandelier blanc qui apparaît une une tendance haussière. Le deuxième corps ouvre une fenêtre haussière et dessine un petit corps vrai noir. Le troisième chandelier est un corps vrai noir qui avale (entièrement) le deuxième corps vrai noir. L'ensemble trace une structure de retournement de sommet. La confirmation provient de la fermeture de la fenêtre durant la troisième période ou sur la période suivante.

 


Les équivalences japonaises de nos configurations en Epaule-Tête-Epaule.

Quatre structures de retournement majeur apparaissent dans les deux types d'analyse :

- Triple top - Sommet en trois montagnes

- Triple bottom - Creux en trois rivières

- Epaule-Tête-Epaule - Sommet en trois bouddhas

- Epaule-Tête-Epaule inversée - Trois bouddhas inversés