Accueil Bourse
Analyses actions et indices
Apprendre le trading
Portefeuille
Recevoir nos conseils
Liens - Partenariats

A Trading'Bourse

Glossaire
Analyse Fondamentale
Analyse technique
Produits dérivés

Notions de base
Chandeliers japonais
Les indicateurs
Théories

Tendances

Supports et résistances

Lignes de tendances

Les canaux

Structures d'alerte

Structures de retournement

Structures de continuation

Structures diverses

- de tendance

- de momentum

- de volatilité

- de force relative

- de volume

Dow

Fibonacci

Elliot

Figures chartistes
Les gaps
D'autres méthodes
Le Money Management

Figures de retournement

Double top / Double bottom

Les différentes têtes-épaules

La formation élargie

La formation en diamant

Le retournement ou reversal

Soulèvement (Upthrust)

Ressort (Spring)

Figures de continuation

Le rectangle

Le triangle

Les drapeaux ou flags

Les pennants ou fanions

Les wedges ou biseaux

La configuration leurre

Le "common gap"

Le "breakaway gap"

Le "runaway gap"

Le'"exhaustion gap"

La méthode Top-Down

La psychologie du trader

La gestion des stops

Le principal problème auquel se trouve confronté toute analyste technique est le niveau de risque ou de sécurité dont il désire faire preuve. Ainsi, selon que votre style d'investissement sera celui d'un trader actif ou d'un celui d'un investisseur (plus prudent certainement), vous choisirez soit d'attendre une ou plusieurs confirmations des signaux lancés par l'AT. Et en fonction du temps d'attente, vous réaliserez un arbitrage entre risque et profitabilité. Ainsi celui qui attendra la confirmation des signaux de retournement de tendance, gagnera en sécurité pour perdre en efficacité puisque cela voudra dire qu'il entrera sur une tendance déjà bien avancée et donc un profil de gain bien moindre (avec le risque d'un retournement). L'autre qui entrera rapidement prendra le risque d'un non développement de son anticipation (il aura donc certainement un taux d'échec élevé, mais un gain sur opération gagnante très fort - puisqu'il prend les mouvements au départ-, il devra par contre très bien géré ses stop loss et son capital).

L'analyste technique cherche avant tout à identifier d'une part, la tendance en cours, et d'autre part, à identifier, le plus rapidement possible, les retournements de tendance. Le postulat de base étant qu'une tendance est considéré comme valide tant qu'elle ne s'est pas retournée. Pour cela, l'analyste technique utilisera un certain nombre d'éléments lui permettant de déterminer, avec le maximum de chances de réussites, la tendance en cours, sa maturité, et la probabilité de retournement. Parmi ces éléments, nous trouverons l'analyse chartiste (lignes de tendance, configurations graphiques...), les chandeliers japonais, les indicateurs techniques, l'analyse intermarchés, l'analyse sectorielle, et divers apports comme la théorie de Dow, les vagues d'Elliot ou les niveaux de retracements insiprés de Fibonacci. L'ensemble de ces éléments fournira un "faisceau objectif de présomptions" qui devra accréditer ou pas le bien fondé de nos analyses et de nos prises de décisions.

Le retournement d'une tendance CT sera plus rapide qu'une tendance de degré supérieur. Il en découlera un changement moindre dans la psychologie collective que le retournement d'une tendance à LT. Ainsi un signal lancé par un indicateur de degré supérieur aura une signification bien plus forte que celui lancé par un indicateur de degré inférieur.

Nous utiliserons essentiellement des indicateurs CT et MT. Néanmoins, ne pas tenir compte de la tendance LT serait se priver d'un atout précieux.

Très Court Terme: intraday à deux jours

Court Terme: de 2 à 10 jours

Moyen Terme: de 10 à 30 jours (1 à 6 semaines)

Long terme: de 30 à 90 jours (6 à 18 semaines, 1 à 4 mois)

Très Long Terme: Plus de 90 jours, Plus de quatre mois