.

Accueil
Analyses
Apprendre
Portefeuille
Recevoir nos conseils
Liens - Partenariats

A Trading'Bourse

Glossaire
Analyse Fondamentale
Analyse technique
Produits dérivés

Les différentes figures chartistes

Important :la principale erreur qui est généralement effectuée par les débutants est d'apercevoir partout les figures qui vont suivre. Or s'il est un enseignement quotidien dans la pratique des marchés financiers, c'est bien l'aprentissage de la modestie. Pour qu'une figure de retournement soit effective, il faut bien évidemment qu'elle se produise après un mouvement en tendance significatif. Ainsi on appréciera d'autant plus une configuration de retournement baissière si la hausse qui l'a précédé a été puissante tant en intensité qu'en durée. On jugera aussi de la validité de la figure en fonction de la durée de la tendance précédente reportée à la durée de la figure. Ainsi, une tendance haussière de plusieurs mois (entre 6 et 9 mois) aura peu de chances d'être retournée par une configuration qui s'est dessinées sur quelques jours seulement. En revanche, une configuration de retournement de tendance, d'une durée de quatre à 6 semaines, sera à surveiller attentivement. De la même façon, les configurations dites de confirmation de tendance n'auront de réelle signification que si la tendance qui les précédait était valable et si leur durée est en rapport avec la durée de la tendance qui les précède.

Les figures chartistes de retournement de tendance

Le double top ou double sommet ou figure en M

L'apparition d'un double top dans une tendance haussière est un signe clair de l'arrêt de la tendance en cours. La question à se poser est alors la suivante : cet arrêt de la tendance est-il momentané (simple pause avant d'établir de nouveaux records) ou est-il le signe d'un renversement de tendance majeure ou principale. Nous répondrons en détail à cette question plus loin dans cet ouvrage, mais déjà vous devez savoir deux choses :

- seule la cassure du dernier bas ou creux (haut) validera la figure, et donc, sonnera le glas de la tendance ne cours,

- de manière symétrique, seule la cassure du dernier plus haut, libérera les prix et redonnera une tendance haussière à la courbe des prix.

Important : Il ne faut jamais anticiper la sortie d'une figure tant qu'elle ne s'est pas réalisée. C'est la principale erreur des débutants, même de certains confirmés, qui croyant reconnaître une figure, anticipent sa sortie.

Durant la figure, les volumes suivent généralement une règle bien précise. Certains analystes font de cette règle une condition sine quae non de la réussite de la figure. Dans notre cas, nous considèrerons que le volume est un point de confirmation supplémentaire dans notre système de trading mais en aucun cas, un point fondamental. En théorie, le volume doit être plus élevé sur le premier pic que le second, et doit retrouver sa puissance lors de la cassure du support. En théorie aussi, le double top doit être formé de deux sommets relativement harmonieux tant en durée qu'en forme. La réalité étant tout autre, on sera satisfait de trader sur des figures parfaites, mais on tradera aussi bien sur des figures imparfaites, du moment que la ligne de cou est cassée. Il arrive aussi après la cassure de la ligne de cou que les prix effectuent un retour sur le support devenu résistance, cette action appelée pull-back sur cassure, est le signal de confirmation de la figure. On surveillera attentivement l'éventuelle cassure de la ligne de cou qui annulerait la figure. Les plus prudents attendront le retour ou pull-back sur cassure pour entrer leur ordre, mais il faut savoir que sur les figures les plus puissantes et les mouvements les plus violents, le pull-back ne se produit généralement pas. Une des possibilités est d'investir la moitié de la position désirée lors de la cassure de la ligne de cou et d'attendre un éventuel retour sur celle-ci pour réinvestir l'autre moitié. Le calcul d'objectif se calcule tout simplement en mesurant la distance entre la ligne de cou et les sommets et en la reportant dans le sens de sortie de la figure.

Le double bottom ou Double creux ou Figure en W

C'est la figure inversée du double top. Elle marque les bas de tendance en dessinant deux creux consécutifs sur des bas de marchés. L'important réside dans la cassure haussière de la ligne de cou. Les objectifs seront calculés de la même façon.

Le triple top ou Triple sommet

De la même manière que les double top, les triple top, qui présentent trois sommets successifs, sont des phases d'arrêt et d'expectative. Ils sont plus rares mais généralement plus puissants, marquant souvent des fin de tendances plus prononcées, confirmant la solidité de la résistance et la fin d'un marché haussier intermédiaire ou majeur.

Le triple bottom ou triple creux

Figure caractéristique des bas de marchés. Rare mais souvent significative et puissante.


Head-and-Shoulder ou Les tête et épaules

Cette figure est la plus caractéristique de l'analyse chartiste. Les volumes vont en diminuant sur les hausses et en augmentant sur les baisses. Lors de la cassure de la ligne de cou, les volumes doivent s'accroître significativement. Après la cassure, un pull-back est fréquent. Parmi les facteurs augmentant sensiblement la validité de la figure, nous noterons sa durée ainsi que sa taille, en prêtant une attention toute particulière à la différence entre la tête et les épaules, une tête supérieure ou égale ou double des épaules étant un facteur positif pour la figure. L'objectif de la figure est calculé en mesurant l'écart entre la tête et la ligne de cou puis en le reportant dans le sens de sortie de la figure.

Le tête-epaules Inversée

Comme son nom l'indique, figure inverse de la précédente. On la trouvera donc sur les bas de marché. Les caractéristiques restent identiques et les objectifs se calculent de la même manière.


La formation élargie ou Broadening formation

C'est une figure dont la forme ressemble à un triangle symétrique inversée. Contrairement au triangle qui voit les fluctuation des prix converger vers un point unique, la formation élargie donne lieu à des mouvements de prix qui vont en s'élargissant. Figure de retournement très puissante, elle ne fait son apparition que très rarement, marquant des bas ou des hauts de marché significatifs.

Sommet de marché élargi

La structure idéale développe trois sommets successifs ascendants et une ligne de support descendante qui joint deux creux de marché. Parfois le troisième sommet ne parvient pas à dépasser le deuxième, indiquant ainsi l'impossibilité du marché à maintenir sa marche en avant. Mais le retournement de tendance ne sera confirmée que lorsque les prix cassent le deuxième creux. Contrairement au triangle, les volumes continuent à s'accrôitre tout au long de la configuration. Cette hausse des volumes est caractéristique d'un marché très volatile et spéculatif.

Creux de marché élargi

Encore plus rare que les sommets de marché élargi. Après une tendance baissière soutenue et longue, les prix vont tracer successivement des plus hauts et des plus bas (triangle inversé), théoriquement trois creux et deux sommets. La cassure du deuxième sommet doit marquer la fin de la figure, le pullback qui suit ne doit pas casser le nouveau support ainsi tracé.

La raison principale qui justifie le fait que le creux de marché élargie est moins fréquent que le sommet de marché élargi est que la psychologie des opérateurs qui justifie la formation d'une telle configuration est celle d'un public émotionnellement volatile, réagissant nerveusement à toutes les rumeurs de marché sans plus se préoccuper réellement des la technique ou des fondamentaux. Cette attitude psychologique des opérateurs se retrouve plus souvent sur les hauts de marché après des phases de forte spéculation que sur les creux. Les creux de marché sont plus le fait d' "initié " rachetant des secteurs précis et des valeurs précises, presque en douce.


La formation en diamant ou Diamond formation

La formation en diamant est une configuration de retournement que l'on trouvera rarement. Son apparition sera plus fréquente sur les sommets de marché que sur les bas de marché, c'est donc essentiellement une figure de retournement baissière. Très efficace, on y prêtera donc une attention toute particulière lorsqu'on en aura trouvé une surtout si l'on est long sur le marché. Il est composé d'un triangle symétrique inversée (ou formation élargie) et d'un triangle symétrique juxtaposés. La figure ressemble aussi à une configuration en épaule-tête-épaules avec un mouvement central non classique. Hormis cette cassure anticipée de la ligne de cou, on reconnaîtra aisément la formation en diamant au fait que le volume sur le second triangle diminue régulièrement. Le calcul d'objectif se fait en reportant la largeur de la figure au point de sortie du diamant.


Reversal ou retournement

Le reversal (day, week…) est à rapprocher des structures d'englobement des chandeliers japonais. En effet, sur une période donnée, les prix ouvrent sur un nouveau plus haut (tendance haussière en cours) avant de se replier de manière significative et terminer plus bas que la clôture de la veille. Le volume et le range balayé sur la période augmentent de manière significative la probabilité de retournement. On appelera ainsi top reversal day, un retournement en période quotidienne de sommet, bottom reversal day, un retournement en période quotidienne de creux de marché. Weekly reversal ou Monthly reversal, des retournements sur des périodes hebdomadaires ou mensuelles. Enfin, le two day reversal, est un retournement qui se déroule sur une période de deux jours. Key reversal day (week…) est un retournement de marché majeur, on ne peut le savoir que quelques périodes plus tard, on le retrouvera notamment sur des sommets de configurations de retournement.

.

.